Abonnez-vous en ligne / Téléchargez le bulletin d'abonnement Réservez en ligne Achetez une carte impro’
théâtre national de nice

Saison 2018-19

théâtre national de nice

requiem pour L.

D’APRÈS LE REQUIEM DE MOZART | SCÉNOGRAPHIE & MISE EN SCÈNE ALAIN PLATEL | MUSIQUE FABRIZIO CASSOL

avec Rodriguez Vangama [guitare et basse électrique], Boule Mpanya, Fredy Massamba, Russell Tshiebua [chant], Nobulumko Mngxekeza, Owen Metsileng, Stephen Diaz, Rodrigo Ferreira [chant lyrique], Joao Barradas [accordéon], Kojack Kossakamvwe [guitare électrique], Niels Van Heertum [euphonium], Bouton Kalanda, Erick Ngoya, Silva Makengo [likembe], Michel Seba [percussions] chef d’orchestre Rodriguez Vangama dramaturgie Hildegard De Vuyst assistante musicale Maribeth Diggle assistant à la chorégraphie Quan Bui Ngoc vidéo Simon Van Rompay caméra Natan Rosseel réalisation du décor Wim Van de Cappelle en collaboration avec atelier du décor NTGent lumière Carlo Bourguignon son Carlo Thompson, Guilaume Desmet costumes Dorine Demuynck photographie Chris Van der Burght assistant à la mise en scène Steve De Schepper production les ballets C de la B, Festival de Marseille, Festspiele Berliner coproduction Opéra de Lille, Théâtre National de Chaillot - Paris, Les Théâtres de la Ville de Luxembourg, Onassis Cultural Centre Athens, TorinoDanza, Aperto Festival - Fondazione I Teatri - Reggio Emilia, Kampnagel Hamburg, Ludwigsburger Schlossfestspiele, Festspielhaus St. Pölten, L’Arsenal Metz, SN du Sud-Aquitain - Bayonne, La Ville de Marseille(-Opéra) avec le soutien de la Ville de Gand, de la Province de la Flandre-Orientale, des autorités flamandes - North Sea Port et de la Taxe Shelter belge

Ce grand chorégraphe connu pour son audace donne carte blanche à son fidèle complice, le compositeur Fabrizio Cassol, pour adapter l’œuvre culte du répertoire occidental. Ensemble, ils fusionnent la musique sacrée de Mozart avec du jazz, de l’opéra et des polyphonies africaines populaires. Par la mise en scène, ils traduisent dans les corps la beauté et l’émotion des rites d’adieu.
Chanteurs lyriques sud-africains, musiciens du Congo, tuba et accordéon, quatorze éblouissants interprètes occupent la scène pour une messe musicale et chorégraphiée. Cette partition sensible réalise un métissage créatif qui réussit à transcender toutes les barrières et à toucher à l’universel.

Alain Platel secoue le Requiem de Mozart, pour faire jaillir une joie intense qui nous emporte entre Afrique et Occident. À travers la cérémonie du deuil, une sublime et courageuse célébration de la vie.

« La synthèse de tous ces univers, avec ses risques assumés, nous a semblé d’une totale délicatesse : elle renouvelle la vision d’une œuvre culte, ce Requiem de Mozart à la fois africanisé et encore plus universel. »
RTBF
« Le spectacle continue à nous habiter la nuit, le lendemain matin et la journée suivante. Il laisse un goût profond, teinte les pensées, les rêveries. Pour leur cinquième voyage scénique en commun, mêlant répertoires occidental et africain, Alain Platel et Fabrizio ¬Cassol ont frappé fort. Et la séance de une heure quarante que dure leur vision du ¬Requiem de Mozart a des allures d’éternité. »
Emmanuelle Bouchez, Télérama

SPECTACLE DIRECTEMENT ACCESSIBLE AU PUBLIC AVEUGLE OU MALVOYANT.
toujours en mouvement
Grande Salle durée 1h40
  • décembre
  • mer 19 20h
  • jeu 20 20h
réservez en ligne Abonnez-vous en ligne
requiem pour L.
© 2018 Centre Dramatique National Nice Côte d'Azur · Direction Irina Brook · Promenade des arts 06300 Nice Tél 04 93 13 19 00 · Fax 04 93 13 79 60 · contact@theatredenice.org · Mentions Légales