Abonnez-vous en ligne / Téléchargez le bulletin d'abonnement
50 ans théâtre national de nice

saison 2019-20

logiquimperturbabledufou

LIBREMENT INSPIRÉ D’ŒUVRES D’ANTON TCHEKHOV,
WILLIAM SHAKESPEARE, QUELQUES MOTS DE ZOUC

adaptation & mise en scène Zabou Breitman
avec Antonin Chalon, Camille Constantin, Rémy Laquittant, Marie Petiot

assistante à la mise en scène Pénélope Biessy chorégraphie Gladys Gambie acrobatie & chorégraphie Yung-Biau Lin clown Fred Blin décor & scénographie Audrey Vuong, Zabou Breitman costumes Cédric Tirado, Zabou Breitman lumière Zabou Breitman son Grégoire Leymarie
production Cabotine - Cie Zabou Breitman, Le Liberté, Scène Nationale - Toulon coproduction Anthéa, Antipolis Théâtre d’Antibes avec le soutien de la Chartreuse de Villeneuve-lez-Avignon – Centre National des écritures du spectacle, du Théâtre de Châtillon du Théâtre des Franciscains – Béziers et Prima Donna

Zabou Breitman a ce talent qui lui permet de faire voyager le spectateur, comme dans un rêve éveillé, dans l'univers qu'elle choisit d'observer. Sa logiquimperturbabledufou touche au plus profond de chacun par son humanité, par le regard touchant qu'elle porte sur la folie, grâce à l'intelligence de sa direction d'acteurs.

Le terme de « logique imperturbable du fou » provient d’une phrase dans le roman de Lydie Salvayre que j’ai adapté au théâtre La Compagnie des spectres. Longtemps ces mots m’ont interpellée. Et puis l’esprit se focalise, s’inspire, la question devient obsession, et l’obsession, spectacle.
Ce spectacle est un collage, un montage mixé, mélangé, fondu dans le « grand texte » de Shakespeare à Tchekhov, Racine, Kafka, Lewis Carroll, Gogol et d’autres. L’idée n’est pas tant un patchwork qu’un assemblage si tenu qu’on n’en saurait distinguer les provenances, tout en y reconnaissant furtivement certains accents.
Le « fou » que nous sommes a un corps. Ses arythmies, ses pertes d’équilibre sont l’objet d’un travail physique très présent. Des duos, des trios chorégraphiés. Les acteurs sont très jeunes, et portent en eux, malgré eux, ce presque regret de quitter une enfance où les folies sont apparentées au jeune âge. Ils apprennent à marcher comme des adultes raisonnables. Ils s’essaient, balbutient encore, avec l’énergie de l’immortalité.
Zabou Breitman

Humour, gravité et fantaisie. [...] Et d'emblée c'est à la fois terriblement drôle et légèrement inquiétant. [...]
La partition est ici autant physique, acrobatique et visuelle, que textuelle. La poésie naît d'un rien, de la langue hyper-technique de la psychiatrie, [...] au moins aussi hermétique que celle des internés, [...]
La Breitman a un sens très fin du burlesque, du jeu sur les proportions qu'il suppose, et de la précision de rythme et de jeu qu'il requiert.

Fabienne Darge, Le Monde

Choisissant de s'écarter du réel, Logiquimperturbabledufou fait de l’hôpital psychiatrique le théâtre d'une fantaisie qui tire, petit à petit, vers l'absurde et le burlesque. [...] Les scènes s'enchaînent rapidement et emportent le spectateur dans un tourbillon de l'indécidable, où l'on ne sait plus très bien qui parle, d'où, à qui, malade ou soignant, réel ou rêve, sans pour autant jamais se perdre. C'est comique, original, inventif. […] Zabou Breitman signe là un drôle d'objet, qui donne à voir un exercice théâtral de grande qualité.
Éric Demey, La Terrasse

Porté par quatre jeunes comédiens exceptionnels sous forme de courtes scènes, ce projet [...] fait appel à toutes leurs richesses de jeu : mime, clown, danse, voix. Entre un théâtre documentaire et un psy-show, ils réalisent des prouesses.
François Varlin, Théâtral
Théâtre
Salle Pierre Brasseur durée 1h15 À PARTIR DE 12 ANS
  • avril
  • jeu 2 21h
  • ven 3 21h
Abonnez-vous en ligne

Vente des billets hors abonnement à partir du
samedi 28 septembre 10h

Logiquimperturbabledufou
© 2019 Centre Dramatique National Nice Côte d'Azur · Promenade des arts 06300 Nice
Tél 04 93 13 19 00 · Fax 04 93 13 79 60 · contact@theatredenice.org · Mentions Légales