Réservez en ligne

La Mégère apprivoisée

Chorégraphie Jean-Christophe Maillot
Musique Dimitri Chostakovitch
Argument Jean Rouaud d’après William Shakespeare

Avec les danseurs des Ballets de Monte-Carlo

Assistante à la chorégraphie Bernice Coppieters Scénographie Ernest Pignon-Ernest Costumes Augustin Maillot Vidéo Dominique Drillot, Matthieu Stefani Lumière Dominique Drillot
Production Les Ballets de Monte Carlo
Sous la présidence de S.A.R. La Princesse de Hanovre

Ce ballet grand format, en 2 actes d’après William Shakespeare, dans une scénographie monumentale de Ernest Pignon-Ernest, créé en 2014 pour le Ballet du Théâtre Bolchoï, a reçu 3 Masques d’Or (meilleur spectacle chorégraphique, meilleur rôle féminin, meilleur rôle masculin). Il est repris par les danseurs des Ballets de Monte-Carlo.

Portrait d’une femme farouche, cette Mégère apprivoisée, accompagnée par la musique de Chostakovitch, aspire à la liberté. La danse sensuelle qu’a imaginée Jean-Christophe Maillot dessine le rôle d’une femme fatale pour Catharina que le sulfureux Petruchio va apprivoiser.
Avec La Mégère apprivoisée, Jean-Christophe Maillot s’est trouvé dans une situation inédite : celle d’amener aux Ballets de Monte-Carlo une pièce créée pour d’autres danseurs. Cette Mégère, née en 2014 de sa rencontre avec le Ballet du Bolchoï, était sa toute première création pour une compagnie extérieure. Les danseurs des Ballets de Monte-Carlo apprivoisent à leur tour les personnages de Shakespeare. Pour Jean-Christophe Maillot : ''se perdre dans un personnage, s’exprimer naturellement à travers la chorégraphie exige un travail particulièrement minutieux sur les réflexes ancrés dans la mémoire corporelle des danseurs''.
Pour les danseurs des Ballets de Monte-Carlo, qui connaissent ce langage dans ses moindres détails et qui l’incarnent au quotidien, l’un des objectifs a été de recréer l’alchimie collective propre à La Mégère apprivoisée. Avec pas moins de dix rôles de solistes, qui interagissent constamment sur scène, chaque distribution réinvente à sa façon l’univers du ballet. Comme au Bolchoï, une nouvelle génération de danseurs arrivés récemment aux Ballets s’est emparée des personnages.
La Mégère apprivoisée prend de nouvelles couleurs à Monaco. Ce nouveau chapitre continue aujourd’hui sur les terres de cœur de Jean-Christophe Maillot, la troupe des Ballets de Monte-Carlo.

L'expressivité est au rendez-vous, avec une puissance émotionnelle rare.
La Terrasse


Deux danseurs. Deux bêtes de scène. Puissants, étranges, vertigineux !
Le Figaro


Maillot s’est surpassé dans l’élégance, la tonicité et la puissance expressive. Tout concourt à une grande réussite.
L’Obs


Tout est magistralement travaillé. Le public s’est levé comme un seul homme pour saluer ce moment d’éblouissement.
L’Humanité


SPECTACLE DIRECTEMENT ACCESSIBLE AU PUBLIC SOURD OU MALENTENDANT
Salle Pierre Brasseur Durée 1h50 [avec entracte] TOUT PUBLIC À PARTIR DE 14 ANS Spectacle directement accessible au public sourd ou malentendant
  • avril
  • jeu 29 19h30
  • ven 30 20h

Vente des abonnements et de la Cartes à partir du mercredi 9 septembre 10h

Réservation hors abonnements et hors Carte à partir du mercredi 7 octobre 14h

La Mégère apprivoisée
© 2020 Centre Dramatique National Nice Côte d'Azur · Promenade des arts 06300 Nice
04 93 13 90 90 · contact@theatredenice.org · Mentions Légales
Ministère de la culture Ville de Nice Conseil Générale des Alpes-Maritimes Région Provence Côté d'Azur