[ Festival de Danse Cannes - Côte d’Azur ]

Soirée spéciale
Festival de Danse
Cannes Côte d'Azur


Spectacle directement accessible au public sourd ou malentendant

Isadora Duncan

Conception Jérôme Bel
Chorégraphie Isadora Duncan

Conférence dansée avec Élisabeth Schwartz, et en alternance, Sheila Atala, Jérôme Bel, Chiara Gallerani

Conseil artistique Rebecca Lasselin

Production R.B. Jérôme Bel Coproduction La Commune - CDN d’Aubervilliers, Les Spectacles Vivants - Centre Georges Pompidou - Paris, Festival d’Automne - Paris, Tanz im August - HAU Hebbel am Ufer - Berlin, BIT Teatergarasjen - Bergen, avec l’aide du CND - Pantin [accueil en résidence], MC93 – Bobigny et La Ménagerie de Verre - Paris [Studiolab - espaces de répétitions]
R.B. Jérôme Bel
est soutenu par la DRAC d'Île-de-France, de l'Institut Français - Ministère des Affaires Étrangères et par l'ONDA.

Avec le portrait dansé d’Isadora Duncan, Jérôme Bel poursuit sa réflexion sur la dimension politique de la danse. Confrontant le passé des archives au présent de la performance, Isadora Duncan est l’occasion de contempler une pensée à l’œuvre.

La danseuse et chorégraphe américaine Isadora Duncan, pionnière absolue de la danse moderne, incarne une liberté nouvelle. Avec ses pieds nus, ses fines tuniques “à la grecque” et ses mouvements libres, c'est-à-dire affranchis de toute technique connue, elle imposa une nouvelle idée de la danse qui repose sur l'invention, l'improvisation et l'harmonie du corps et de l'esprit.
Avec cette pièce conçue pour Élisabeth Schwartz, Jérôme Bel poursuit la série des portraits de danseu.r·se·s initiée en 2004, en se concentrant sur la figure d’Isadora Duncan dont elle est une spécialiste. Jérôme Bel découvre sous le personnage romanesque une chorégraphe visionnaire qui, par sa grande liberté d'expression privilégiant la spontanéité et le naturel, apporta les bases de la danse moderne, à l'origine de la danse contemporaine. Mêlant les registres discursif et sensible, moments parlés et solos dansés, le spectacle ravive le souvenir de la danse libre en associant le savoir chorégraphique à l’expérience du plateau.

Schwartz “enseigne“ le souffle propre à Isadora autant que la justesse de la chorégraphie.
Philippe Noisette, Les Inrockuptibles


Bel signe un nouveau portrait dansé. Il s’agit de mener l’enquête sur l’inventrice des danses libres. Bel la suit en questionnant l’autobiographie de Duncan et en ouvrant un dialogue avec Elisabeth Schwartz.
Ariane Bavelier, Figaroscope




Attitudes habillées
[Le Quatuor]


Chorégraphie Balkis Moutashar

avec Clémence Galliard, Balkis Moutashar, Sylvain Riéjou, Violette Wanty

Dramaturgie Youness Anzane Scénographie Claudine Bertomeu Lumière Samuel Dosière Costumes Natacha Bécet, Jasmine Comte, Christian Burle, Jennifer Chambaret, Shatamou Son Géraldine Foucault, Pierre-Damien Crosson Assistante à la chorégraphie Émilie Cornillot

Production association Kakemono Coproduction CCN de Nancy - Ballet de Lorraine [accueil studio 2020], CCN de Tours [accueil studio 2020], compagnie Système Castafiore - Grasse, avec le soutien de KLAP Maison pour la danse - Marseille, avec l’aide de la DRAC PACA, de la Région Sud PACA, du Département des Bouches-du-Rhône, de la Ville de Marseille et de l’ADAMI

Attitudes habillées [Le Quatuor] propose un voyage dans l’histoire du vêtement féminin et de son empreinte sur les corps. Des corsets, qui ont modifié organiquement le corps des femmes qui les portaient, aux coiffes démesurées ou aux chaussures à plateaux fantastiques créant l’illusion de corps immenses, le vêtement a dessiné au fil du temps des silhouettes parfois spectaculaires, influant sur les possibilités de mouvement et de déplacement de ceux qui les portaient, sur leur façon d’être au monde, engageant d’emblée le corps dans la représentation.

Attitudes habillées [Le Quatuor] se propose ainsi de mettre au jour – voire de réinventer – la mémoire que les corps contemporains portent de cette histoire : des générations de corsets et de faux-culs en métal ont-elles laissé des traces dans les corps et les imaginaires contemporains ? Que découvre-t-on des corps d’aujourd’hui en revisitant ces objets ? Le travail chorégraphique de Balkis Moutashar est empreint des multiples expériences qu’elle a traversées en tant que danseuse, passant de la danse contemporaine la plus abstraite aux revues de music-hall, de performances plasticiennes aux danses traditionnelles avec un même intérêt pour les gestes et les postures induits par ces différentes pratiques.
Attitudes habillées [Le Quatuor] démultiplie les objets comme les points de vue et provoque des rencontres concrètes, physiques, de corps, d’objets, d’époques et de mouvements. Elle est ainsi le lieu de l’appropriation et de la réinvention d’une mémoire à la fois intime et collective. Elle dessine une danse composite, comme sédimentée, qui raconte l’épaisseur de nos corps contemporains, autant que ses possibilités de réinvention permanente.

Une chorégraphie cousue de fil de soie.
Marie Godfrin , Zibeline


Salle Pierre Brasseur Isadora Duncan 1h
entracte 1h
Attitudes habillées [Le Quatuor] 1h
Tout public à partir de 11 ans
Danse
Spectacle directement accessible au public sourd ou malentendant
  • décembre
  • jeu 9 19h
Abonnez-vous en ligne réservez en ligne
Soirée danse
Centre Dramatique National Nice Côte d’Azur Directrice Muriel Mayette‑Holtz Promenade des Arts • 06300 Nice
Billetterie 04 93 13 19 00 Administration 04 93 13 90 90 contact@theatredenice.org Mentions légales  © 2021
Ministère de la culture Ville de Nice Conseil Générale des Alpes-Maritimes Région Provence Côté d'Azur Union Européenne