Abonnez-vous en ligne / Téléchargez le bulletin d'abonnement Réservez en ligne Achetez une carte saison
théâtre national de nice

saison 2017-18

théâtre national de nice

Irina Brook
© Gaëlle Simon

Fille du metteur en scène Peter Brook et de l’actrice Natasha Parry, Irina Brook est une enfant de la balle. Née à Paris, elle grandit entre l’Angleterre et la France. À dix-huit ans, elle part étudier l’art dramatique auprès de Stella Adler et commence à jouer dans plusieurs productions ”off Broadway”. De retour à Paris, elle joue sous la direction de son père dans La Cerisaie aux Bouffes du Nord. Elle emménage ensuite à Londres où elle enchaîne les tournages pour le cinéma et la télévision puis les pièces de théâtre.

Sa première production, Beast on the moon de l’américain Richard Kalinoski, est présentée à Londres en mai 1996. Irina découvre alors sa vocation pour la mise en scène. Elle décide de s’y consacrer et met en scène Madame Klein de Nicolas Wright et All’s well that ends well de Shakespeare. En 1998, elle crée la version française de Une Bête sur la lune au Théâtre Vidy-Lausanne, puis à la MC 93 de Bobigny et enfin, après une tournée internationale, au Théâtre de l’Œuvre à Paris. Ce spectacle est récompensé cinq fois aux Molières (dont le Molière du metteur en scène et du Théâtre Privé). Elle en dirige également la version télévisée, pour laquelle elle reçoit le prix Mitrani au FIPA [Festival International de Programmes Audiovisuels de Biarritz].

Irina est l’un des rares metteurs en scène, invitée par Ariane Mnouchkine, à diriger la troupe du Théâtre du Soleil, avec laquelle elle re-crée Tout est bien qui finit bien au Festival d’Avignon.
En 2000, elle crée Résonances de Katherine Burger au Théâtre de l’Atelier, pièce pour laquelle elle obtient le Molière de la révélation théâtrale féminine et le prix de la SACD nouvel espoir.
Elle adapte et met en scène une version de L’Odyssée d’Homère, tout public, dans le cadre du Festival de Sartrouville.

Puis Juliette et Roméo à Vidy-Lausanne et au Théâtre National de Chaillot en 2002 ; Danser à Lughnasa de Bernard Friel au Théâtre de Vidy et à Bobigny, puis en tournée, notamment à Tokyo; La Ménagerie de verre de Tennessee Williams en 2001 au Théâtre de l’Atelier, co-produit par le Théâtre Vidy-Lausanne; La Bonne âme de Setchouan de Brecht à Lausanne et au Théâtre National de Chaillot, suivie d’une tournée d’un an. Elle monte ensuite Le Pont de San Luis Rey d’après un roman de Thornton Wilder au Théâtre Vidy-Lausanne, puis au Théâtre de Sceaux, et L’Île des esclaves de Marivaux au Théâtre de l’Atelier.

En février 2008, Irina est invitée à recréer sa mise en scène de La Ménagerie de verre avec des comédiens japonais au New National Theatre de Tokyo.
Elle crée En attendant le songe... une version du Songe d’une nuit d’été pour six hommes, d’abord produit par le Festival Dedans-Dehors de Brétigny et joué en extérieur en France et en Suisse. Cette pièce a été trois semaines à l’affiche au Festival de Villeneuve-lès-Avignon, avant d’entamer une tournée française et internationale, dont un mois aux Bouffes du Nord (décembre 2007).
Ce spectacle a été présenté plus de 300 fois en France, au Canada, à New York et à l’international.

En 2008, Irina crée sa propre compagnie en collaboration avec Olivier Peyronnaud et la Maison de la Culture de Nevers. La Compagnie Irina Brook crée alors Somewhere... la Mancha d’après l’histoire de Don Quichotte, présentée au Festival de Villeneuve-lès-Avignon en juillet 2008. Ce spectacle a tourné en France et en Europe (Festival d’Amagro, Festival de Yerevan entre autres...)
Par ailleurs, Irina réalise plusieurs mises en scène pour l’opéra. Elle commence avec La Flûte enchantée, qu’elle co-signe avec Dan Jemmett, pour le Reisopera aux Pays-Bas, sous la direction de Ton Koopman.

Elle met en scène Eugène Onéguine au Festival d’Aix-en-Provence, suivi par La Cenerentola au Théâtre des Champs-Élysées, au Teatro Communale de Bologne et au Royal Opera de Stockholm. Elle met en scène La Traviata, à Bologne et à Lille, puis Giulio Cesare d’Haendel au Théâtre des Champs-Élysées.
En 2007, elle est invitée au Teatro Real à Madrid pour mettre en scène Il Burbero de buon cuore de Martin y Soler. Cette production est ensuite reprise en 2011 à Barcelone.

Depuis 2009, sa compagnie continue à faire vivre tous ses spectacles : Une Odyssée, En attendant le songe et Somewhere... la Mancha. Leur dernière création est Tempête ! d’après Shakespeare.
En 2010, Irina présente sa nouvelle création à la Mama de New York : le spectacle Shakespeare’sister ou la vie matérielle, adapté des textes de Marguerite Duras et Virginia Woolf et sur une musique originale de Sadie Jemmett, une des interprètes de la pièce.
En 2011 elle crée PAN, sa version de Peter Pan, au Théâtre de Paris.
En juillet 2012, Irina est invitée par le Festival de Salzbourg pour créer Peer Gynt d’Ibsen et pour présenter Tempête !.
En 2013, Irina réinvente sa compagnie qui devient alors Irina’s Dreamtheatre en collaboration avec les productrices et agents littéraires Marie Cécile Renauld et Marie-Astrid Périmony.
En janvier 2013, elle invite la distribution de Shakespeare’s sister ou la vie matérielle pour recréer le spectacle, cette fois-ci en langue française, pour une petite tournée française organisée par la Maison de la Culture de Nevers et de la Nièvre. Ensuite le spectacle est repris en septembre/octobre 2013 à New York.

Irina’s Dreamtheatre est invité au Festival de Spoleto 2013 avec sa nouvelle création : La Trilogie des Îles [Odyssée, Tempête ! et L’Île des esclaves], où la compagnie obtient le prix Air France pour le travail de mise en scène le plus novateur.

Irina Brook est nommée Directrice du Théâtre National de Nice, Centre Dramatique National Nice Côte d’Azur, à compter du 1er janvier 2014.

Depuis son arrivée, elle a repris en juin 2014 Odyssée dans différents jardins et musées de Nice, créé au TNN Peer Gynt d’après Henrik Ibsen en septembre 2014 (le spectacle a également été présenté au Barbican Centre, Londres, en octobre) et La vie matérielle [Shakespeare’s Sister] d’après Virginia Woolf et Marguerite Duras en janvier 2015. Elle a également mis en espace Hov Show avec le comédien Hovnatan Avédikian (décembre 2014) et repris Tempête ! de Shakespeare (février 2015).
Durant la saison 2015/16, elle a mis en scène Hov Show (Hovnatan Avédikian), créé Terre noire (Stefano Massini) et Lampedusa Beach, avec Romane Bohringer (Jean-Paul Manganaro), qui seront repris au cours de la saison 2016/17. Point d'interrogation de Stefano Massini, présenté en établissements scolaires durant la saison 2015/16, sera créé avec les quatre Éclaireurs du 18 au 26 novembre 2016, salle Michel Simon.

Irina Brook a également mis en scène deux opéras de Gaetano Donizetti : L’Elisir d’Amore au Deutschesopera de Berlin en avril 2014 et Don Pasquale à l’Opéra de Vienne en avril 2015.

  • 1998   Cinq récompenses aux Molières, dont le Molière du metteur en scène et du Théâtre Privé, pour le spectacle Une Bête sur la lune
  • 1999   Prix Mitrani au FIPA
  • 2000   Molière de la révélation théâtrale féminine et prix de la SACD nouvel espoir
  • 2002   Irina Brook est nommée Chevalier des Arts et des Lettres par le Ministre de la Culture
  • 2013   Prix Air France pour l’innovation et la culture française à l’étranger
  • 2016   Irina Brook est nommée Officier de l’ordre des Arts et des Lettres
  • 2017   Chevalier dans l’Ordre National de la Légion d’Honneur
© 2017 Centre Dramatique National Nice Côte d'Azur · Direction Irina Brook · Promenade des arts 06300 Nice Tél 04 93 13 90 90 · Fax 04 93 13 79 60 · contact@theatredenice.org · Mentions Légales