Abonnez-vous en ligne / Téléchargez le bulletin d'abonnement Réservez en ligne Achetez une carte impro’
théâtre national de nice

Saison 2018-19

théâtre national de nice

[ Emio Greco · Pieter C. Sholten ]

L'Étranger

D'après Albert Camus · Chorégraphie Emio Greco | Pieter C. Scholten · Concept et scénographie Pieter C. Scholten

Création · Danse Emio Greco · Equipe artistique Paul Beumer, Henk Danner, Gleb Foulga, Krystian Lada, Clifford Portier, Sven Sölvik et Chris Ziegler · Technique Paul Beumer, David te Marvelde et Maarten Heijdra · Remerciement à Martin Selze, Gerco de Vroeg et Dominique Bluzet · Production International Choreographic Arts Centre (ICKamsterdam), Théâtre du Jeu de Paume - Aix-en-Provence, Marseille-Provence 2013, Capitale européenne de la culture, le Théâtre de Liège (BE). · L’Etranger reçoit le soutien de la Fondation AMMODO. ICKamsterdam  reçoit le soutien du Fonds néerlandais des arts de la scène (Fonds Podiumkunsten) et de la Ville d’Amsterdam.

L'histoire>>>

Un héros, Meursault, qui refuse de justifier ses actes et se retrouve immanquablement en conflit avec les normes sociales et donc avec les institutions chargées de les faire respecter. Pas d'adaptation, de transcription, de traduction dans ce travail chorégraphique mais le rendu, pour ainsi dire organique, de la chaleur caniculaire d'un été et de la lumière éblouissante de cette Algérie encore colonisée. Imaginons un univers clos, quasiment carcéral, dans lequel un homme, confronté à la normalité, suffoque, étouffe, se débat et cherche sa liberté.

Ce qu'ils en disent>>>

Qu'est-ce qui, dans le texte de Camus, a retenu votre attention pour cette mise en dialogue de la littérature et de la danse ?
En premier lieu, la question de l'absurdité. Des valeurs conventionnelles, normales aux yeux de tous, ne sont pas évidentes, pas même compréhensibles pour le personnage de Meursault. Le fait d'assister aux funérailles de sa mère, par exemple… Sans même le vouloir, presque malgré lui, il est révolutionnaire ! C'est l'élément central pour moi : le caractère révolutionnaire de l'absurdité. Or il y a là quelque chose qui fait écho à la force de la danse. Le corps est absolument concret, c'est ce qu'il y a de plus réel en nous, et pourtant ce qu'il dit nous échappe, échappe à la réalité.

Avez-vous commencé à penser à la scénographie de cette réflexion "en corps" ? Pieter C. Scholten et moi avons surtout commencé à penser à la lumière. L'éblouissement joue un rôle central dans le texte de Camus. Nous aimerions créer un environnement de lampes répondant à certaines impulsions rythmiques du corps, de façon à ce que l'engagement corporel provoque des sortes de signaux, d'interférences lumineuses qui peuvent aussi nous renvoyer à la folie. >Entretien avec Emio Greco réalisé par Marie Chavanieux, La Terrasse – Décembre 2012

Ce qu'ils en pensent>>>

Le chorégraphe Emio Greco a bâti en collaboration avec le metteur en scène Pieter C. Scholten une œuvre chorégraphique qui ne ressemble à aucune autre. Passé par le classique, Emio Greco s'est taillé une danse sur mesure. À partir d'un catalogue de quelques mouvements, qu'il cisèle et répète en boucle, il fait passer le vocabulaire de la danse classique pour un moteur de transe. Entre maîtrise absolue et pulsion irrépressible, Emio Greco et Pieter C. Scholten emmènent le corps au-delà de ses limites. Rosita Boisseau in Panorama de la danse contemporaine : >100 chorégraphes
réveillons-nous !
saison 2013>2014
L'étranger
© 2018 Centre Dramatique National Nice Côte d'Azur · Direction Irina Brook · Promenade des arts 06300 Nice Tél 04 93 13 19 00 · Fax 04 93 13 79 60 · contact@theatredenice.org · Mentions Légales