Réservez en ligne
théâtre national de nice

Saison 2018-19

théâtre national de nice

Lucrèce Borgia

Victor Hugo · Mise en scène Lucie Berelowitsch

Avec Guillaume Bachelé, Antoine Ferron, Jonathan Genet, Julien Gosselin, Marina Hands, Thibault Lacroix, Nino Rocher, Elie Triffault, Dan Artus, Boris Sirdey · Musique Sylvain Jacques · Lumière Sébastien Michaud · Scénographie Kristelle Paré · Costumes Caroline Tavernier · Conseil chorégraphique Nasser Martin Gousset · Dramaturgie et assistanat à la mise en scène Kevin Keiss · Production Compagnie Les 3 sentiers, Les Producteurs Associés de Normandie : Le Trident - Scène nationale de Cherbourg-Octeville, Le Préau - CDR de Basse-Normandie, le Théâtre des Deux Rives - CDR de Haute-Normandie, la Comédie de Caen - CDN de Normandie, le CDR de Tours · Avec l'aide à la production dramatique de la DRAC Basse-Normandie, de la Région Basse-Normandie et du Conseil Général de la Manche · Avec le soutien de la Spedidam et de la Ville de Cherbourg-Octeville · Avec la participation artistique du Jeune Théâtre National et du Théâtre National de Bretagne

l'histoire>>>

Palais Barbarigo, à Venise, durant le Carnaval. Entre les convives, une rumeur court, Jean Borgia a été précipité dans le Tibre par son frère César. En trois actes, Victor Hugo impute à Lucrèce toute l'infamie des Borgia, de ses frères César et Jean, et de son père le Pape Alexandre VI, pour mieux l'absoudre dans un face-à-face avec Gennaro, son fils.

ce qu'ils en DIsent>>>

Si l'on part du principe que chaque pièce pour Hugo représente une expérience de pensée, Lucrèce Borgia questionne la position de la femme dans une société patriarcale. Si Lucrèce est monstrueuse, peut-être est-ce avant tout un effet de la monstruosité de ces hommes autour d'elle, de ses frères et de son père le pape, et lorsqu'elle aspire à une rédemption possible, elle est rattrapée par son nom, son histoire, par ce qu'elle représente dans la société. >Lucie Berelowitsch

Le théâtre est un point d'optique. Tout ce qui existe dans le monde, dans l'histoire, dans la vie, dans l'homme, tout doit et peut s'y réfléchir, mais sous la baguette magique de l'art. >Victor Hugo, préface de Cromwell, 1827

ce qu'ils en PENsent>>>

Marina Hands qui interprète le rôle circule avec allégresse entre toutes les facettes de Dona Lucrezia. Au creux de ses solides épaules, l'actrice y ajoute une sorte d'étonnement juvénile d'aimer, comme une jeunesse retrouvée après une courte vie pavée de crimes et de sang. Elle insuffle au personnage la sauvagerie instinctive d'un animal capable de fondre sur sa proie et l'instant suivant de lui lécher le poil. Quel personnage ! Quelle actrice ! Autre personnage magnifique comme Hugo sait les façonner, Gubetta. Le mal est sa morale. Hugo sait nous faire aimer les monstres. L'acteur Thibault Lacroix prolonge le geste de l'auteur en inoculant à ce personnage, une sorte de jouissance dans le mal qui le pousse non sans un sourire de fielleuse ironie à mesurer avec une ficelle la corpulence de ceux qui vont y passer et ne le savent pas encore. La jeunesse des acteurs donne sa cohérence et son allant au spectacle et magnifie le travail de troupe dont il est le fruit. C'est beau de voir ce groupe uni jouer une pièce où toutes les unions sont piégées. Et des acteurs jeunes raconter la fin d'une époque. >Jean-Pierre Thibaudat, Rue89

Une pièce faite d'émotions premières. Marina Hands est Lucèce Borgia, intense, tourmentée. D'une fragilité extrême, elle montre de façon troublante toute la beauté du monstre. >L'Indépendant

Marina Hands extraordinaire bloc de violence et d'amour. La soirée file dans une atmosphère déjantée, justement enivrée de jeunesse, entre les murs d'un palais romantique envahi par la végétation, avec animaux empaillés et juke-box.
>Odile Quirot, Le Nouvel Observateur
family FUN
saison 2013>2014
Lucrece Borgia
© 2018 Centre Dramatique National Nice Côte d'Azur · Direction Irina Brook · Promenade des arts 06300 Nice Tél 04 93 13 19 00 · Fax 04 93 13 79 60 · contact@theatredenice.org · Mentions Légales