Abonnez-vous en ligne Réservez en ligne Achetez une carte impro’ Téléchargez le bulletin d'abonnement
50 ans théâtre national de nice

saison 2019-20

la fin de l'homme rouge

SVETLANA ALEXIEVITCH
TRADUCTION SOPHIE BENECH
ADAPTATION & MISE EN SCÈNE EMMANUEL MEIRIEU
Coproduction

avec Stéphane Balmino, Evelyne Didi, Xavier Gallais, Anouk Grinberg, Jérôme Kircher, Maud Wyler, André Wilms avec la participation d'André Wilms et la voix de Catherine Hiegel

musique Raphaël Chambouvet costumes Moïra Douguet maquillage Roxane Bruneton lumière, décor & vidéo Seymour Laval, Emmanuel Meirieu son Raphaël Guénot, Felix Muhlenbach
production La Criée - Théâtre National de Marseille, Le Bloc Opératoire coproduction ExtraPôle Provence-Alpes-Côte d'Azur*, Les Gémeaux - Scène Nationale Sceaux, les Théâtres - Théâtre du Jeu de Paume - Aix en Provence, Le Liberté - Scène Nationale - Toulon, Théâtre National de Nice - CDN Nice Côte d'Azur, L'Arc - Le Creusot, Châteauvallon - Scène Nationale, DSN Dieppe - Scène Nationale
* Plateforme de production soutenue par la Région SUD Provence-Alpes-Côte d'Azur rassemblant le Festival d'Avignon, le Festival de Marseille, le Théâtre National de Nice, le Théâtre National de la Criée - Marseille, Les Théâtres, Anthéa - Théâtre d'Antibes, la Scène Nationale Liberté-Châteauvallon et la Friche La Belle de Mai.
Texte original paru aux Éditions Actes Sud.

Emmanuel Meirieu porte des romans à la scène, toujours sous forme de témoignages. Face au public, au micro et seuls en scène, des êtres viennent se raconter, brisés, profondément humains. Pour sa nouvelle création, il adapte La Fin de l’homme rouge de Svetlana Alexievitch, Prix Nobel de littérature 2015, dont il tire sept témoignages. Des récits de vie bouleversants incarnés par une distribution exceptionnelle, sept comédiens remarquables et intenses.
Ce dernier roman de Svetlana Alexievitch fait résonner les voix des témoins brisés de l’époque soviétique, voix magnifiques de ceux qui ont cru qu’un jour « ceux qui ne sont rien deviendraient tout », et se retrouvent aujourd’hui orphelins d’utopie.


Je suis entourée de ces voix, ces centaines de voix, elles sont toujours avec moi. J’aime les voix humaines solitaires, c’est ce que j’aime le plus, c’est ma passion.
Svetlana Alexievitch

Au théâtre, je crois d’abord aux mots et aux histoires pour dire ce que nous vivons, ce que nous ressentons, au plus profond de nous-mêmes. Je suis convaincu qu’on peut faire du théâtre de mille façons, j’ai trouvé la mienne : un personnage vient se raconter à vous, tout simplement. Ces personnages de roman devenus des hommes de chair et d’os, des êtres vivants, humains, crèvent le quatrième mur pour se confier à nous, partager leurs émotions. C’est nous qu’ils regardent, c’est à nous qu’ils parlent.
Emmanuel Meirieu

Courez, bousculez-vous pour aller voir ce spectacle. Il est utile, bouleversant, passionnant. La mise en scène d'Emmanuel Meirieu est remarquable. Sur les ruines d'un pays qui n'existe plus, les sept acteurs porteurs d'histoires singulières vont s'avancer un à un, l'un après l'autre [...] dans cette adresse au spectateur, délicate, fragile, embuée de souvenirs passés et présents.
Marie-José Sirach, L'Humanité

Emmanuel Meirieu transforme son théâtre en un espace d'aveux et de secrets. [...] Les comédiens sont sept -d'Anouk Grinberg à André Wilms, de Jérôme Kircher à Évelyne Didi- à rappeler l'enfer d'hier. [...] Règne une incandescence proche de Dostoïevski chez ces fracassés du communisme comme du capitalisme, qui brûlent toujours d'un désir absolu.
Fabienne Pascaud, Télérama

Emmanuel Meirieu adapte avec une grande finesse le livre de Svetlana Alexievitch, qu'il a confié à une distribution exceptionnelle. Chacun des personnages raconte son URSS sur la scène d'une salle des fêtes délabrée. Une scénographie magnifique galvanise les comédiens, totalement portés par cet environnement. Leur incarnation est exemplaire.
Stéphane Capron, sceneweb.fr

RENCONTRE EN BORD DE SCÈNE JEUDI 9 JANVIER. En savoir plus
ON S’OCCUPE DE VOS ENFANTS VENDREDI 10 JANVIER. En savoir plus

Metteur en scène et dramaturge, Emmanuel Meirieu porte des romans à la scène sous la forme de témoignages de parcours de vies brisées. Son théâtre se donne face au public où l’écriture théâtrale se mêle au documentaire, à la poésie et à l’onirisme.
Dans De Beaux Lendemains de Russell Banks, quatre témoins pleuraient les enfants d’un car scolaire accidenté. Avec les mots de Sorj Chalandon, le traître et son trahi se succédaient au micro pour nous dire la difficulté de pardonner et de se pardonner. Dans Des hommes en devenir de Bruce Machart, six hommes en deuil venaient nous dire leur manque.
présentés au tnn :
De Beaux Lendemains - Mon Traître
Théâtre
Salle Pierre Brasseur durée 1h45 À PARTIR DE 16 ANS
  • janvier
  • jeu 9 20h
  • ven 10 20h
Abonnez-vous en ligne réservez en ligne
La Fin de l'homme rouge
© 2019 Centre Dramatique National Nice Côte d'Azur · Promenade des arts 06300 Nice
Tél 04 93 13 19 00 · Fax 04 93 13 79 60 · contact@theatredenice.org · Mentions Légales