Abonnez-vous en ligne Réservez en ligne Achetez une carte impro’ Téléchargez le bulletin d'abonnement
50 ans théâtre national de nice

saison 2019-20

lewis versus alice

UN SPECTACLE DE MACHA MAKEÏEFF
D'APRÈS LEWIS CARROLL
ADAPTATION MACHA MAKEÏEFF, GAËLLE HERMANT
MISE EN SCÈNE MACHA MAKEÏEFF
Création Festival d'Avignon 2019

avec Geoffrey Carey, Caroline Espargilière, Vanessa Fonte, Clément Griffault, Jan Peters, Geoffroy Rondeau et avec Rosemary Standley
à l'image Michka Wallon

costumes & décor Macha Makeïeff lumière Jean Bellorini musique originale Clément Griffault, Sébastien Trouvé son Sébastien Trouvé coiffures & maquillage Cécile Kretschmar magie Raphaël Navarro assisté de Arthur Chavaudret, Antoine Terrieux chorégraphie Guillaume Siard assistante à la mise en scène Gaëlle Hermant assistante à la mise en scène en tournée Marianne Barrouillet assistante à la scénographie Clémence Bezat assistante aux costumes Claudine Crauland iconographie Clément Vial régie générale André Neri conseillère à la langue anglaise Camilla Barnes stagiaires du Pavillon Bosio Élise Leleu, Xufei Liu, Céline Pagès stagiaires Pauline Adeline, Marianne Barrouillet, Juliette Boisseau, Elsa Markou
production La Criée - CDN de Marseille coproduction Festival d’Avignon, Théâtre Gérard Philipe - CDN de Saint-Denis, La Maison de la Culture d’Amiens - Pôle européen de création et de production en partenariat avec le Pavillon Bosio - École supérieure d'arts plastiques - Monaco
Création au Festival d'Avignon - La FabricA, du 14 au 22 juillet 2019
Spectacle en français avec de l'anglais.

Avec Lewis versus Alice, Macha Makeïeff entre dans l’univers féérique de Lewis Carroll, étrange écrivain britannique, poète énigmatique célébré par les surréalistes, créateur d’Alice au pays des merveilles, avec une troupe joyeusement fantasque de comédiens-chanteurs-musiciens. Une fantaisie théâtrale à la croisée du rêve, de l’enfance et de l’extravagance anglaise. Les rêveries de Lewis Carroll nous plongent dans les contradictions d’un monde trouble, où tout fluctue, se traverse et s’inverse avec humour et fragilité.

Parce qu’il y a le charme du vieux garçon maniaque et curieux que la jeune Isa appelait Goosie, et qui portait des gants gris. Parce qu’il y a l’énigme de l’innocence enfantine, l’invention d’un mythe du vivant de l’artiste.
À devenir fou ! Et face au péché ? La fantaisie, la gaîté des dames anglaises ! Les vieilles amies-enfants délirantes, quelques bêtes étranges et loquaces, et toutes ces fantasmagories qui dansent quand on s’ennuie sur le banc du presbytère !
Parce que je trouvais Alice antipathique ? Parce que Charles-Lewis bégaie depuis l’enfance, qu’il est gaucher, qu’il a eu dix frères et sœurs, parce qu’il s’ennuie au temple, qu’il est le fils du pasteur, parce qu’il y aura un harmonium et les grands pieds de Marthe, la fanfare de l’Armée du Salut, parce qu’il est question de petites filles et d’images, parce que Charles-Lewis écrit à l’envers et inverse le monde, parce que l’anglais sonne sublime et reste un mystère musical, parce que je voulais un spectacle pour Georges, mon frère, parce que la vie à reculons, je la sens bien, parce qu’il y aura un lieu sans porte et sans doute un genre de toboggan.
Les acteurs ? Un peu étranges, gothiques ; il faut qu’ils chantent, dansent, aient des visions et prennent le thé au milieu de nulle part.
Macha Makeïeff

ON S’OCCUPE DE VOS ENFANTS VENDREDI 20 DÉCEMBRE. En savoir plus

Tout à la fois auteure, metteuse en scène, directrice de La Criée, Centre Dramatique National de Marseille, costumière, décoratrice, scénographe, plasticienne, Macha Makeïeff explore les textes, les mots, les images et les corps. Elle est la mère des “Deschiens”, et on lui doit, avec son compagnon Jérôme Deschamps, un grand nombre de spectacles pour le théâtre et l’opéra.
Sa rencontre avec Antoine Vitez fut déterminante pour son parcours théâtral, et les films de Jacques Tati impriment l’ensemble de son œuvre.
présentés au tnn :
Lapin chasseur
La Veillée
Le Pensionnaires
Les Pieds dans l’eau
C’est magnifique
Les Précieuses ridicules
Ali Baba
Trissotin ou Les Femmes savantes
Les Âmes offensées
Lumières d’Odessa
La Fuite !
Théâtre
Salle Pierre Brasseur durée 1h50 À PARTIR DE 10 ANS
  • décembre
  • jeu 19 20h
  • ven 20 20h
  • sam 21 20h
Abonnez-vous en ligne réservez en ligne
Lewis versus Alice
© 2019 Centre Dramatique National Nice Côte d'Azur · Promenade des arts 06300 Nice
Tél 04 93 13 19 00 · Fax 04 93 13 79 60 · contact@theatredenice.org · Mentions Légales