Abonnez-vous en ligne Réservez en ligne Achetez une carte impro’ Téléchargez le bulletin d'abonnement
50 ans théâtre national de nice

saison 2019-20

le syndrome du banc de touche

TEXTE LÉA GIRARDET
MISE EN SCÈNE JULIE BERTIN

avec Léa Girardet

collaboratrice artistique Gaia Singer avec la participation de Robin Causse regard chorégraphique Bastien Lefèvre, Jean Marc Hoolbecq son Lucas Lelièvre lumière Thomas Costerg costumes Floriane Gaudin vidéo Pierre Nouvel
production Fab, Le Grand Chelem, ACMÉ Production remerciements à Raymond Domenech, Ghislaine Souëf, Vikash Dhorasoo, Pierre Mankowski, Lionel Charbonnier, Aimé Jacquet, le Jeune Théâtre National et le Théâtre Paris-Villette
Texte paru aux Éditions Koinè.

Il y a 20 ans, Aimé Jacquet gagnait la Coupe du monde et Léa rêvait de devenir comédienne. Aujourd’hui, Aimé Jacquet est entré dans l’Histoire et Léa est restée sur la touche, à l’image des footballeurs remplaçants. En proie à une crise de légitimité, la jeune femme décide de s’autotitulariser en suivant les pas de l’entraîneur de l’équipe de France.

Il s’agit ici de se demander quelle peut être la beauté de l’échec dans une société où la performance, la concurrence et la réussite nous sont données comme les seules lignes de conduite valable. Pourtant, il y a fort à parier que le succès se rencontre aussi en faisant l’expérience de l’échec.
Dans cette pièce, avec Julie Bertin, nous dressons un parallèle entre le théâtre et le football. Les doutes et les espoirs de sportifs remplaçants s'entremêlent à ceux d'une comédienne de 30 ans.
Avec le mondial 98 en toile de fond, oscillant entre causeries de vestiaire et penalty décisif, cette pièce est une déclaration d’amour à la “loose” et à tous ces moments de doute qui nous poussent chaque jour à devenir la personne qu’on devrait être.
Léa Girardet

Dirigée avec précision par Julie Bertin (du collectif Birgit Ensemble), Léa Girardet saute, plonge, s'échauffe et danse sur I Will Survive. D'une blessure d'ego à l'amour du sport, elle signe un spectacle qui frappe par sa simplicité et sa franchise.
Jean Talabot, Le Figaro

Léa Girardet a du cran, de la lucidité et l'intelligence. [...] Ce spectacle, où elle dit beaucoup sur ce métier parfois ingrat qu'est celui de l'actrice, c'est le sien. Il est radieux comme une renaissance.
Joëlle Gayot, Télérama

Léa Girardet touche au but. Le Syndrome du banc de touche est un spectacle très réussi sur l'échec. Sur ces destins qui se jouent à trois fois rien : celui ou celle qui entre sur le terrain de jeu (pelouse ou scène) et ceux qui restent, sur le banc de touche et ont pourtant du talent à revendre. Le spectacle est fort et surprenant lorsqu'il entrelace ces deux fils (le théâtre et le foot).
Jean-Pierre Thibaudat, Mediapart

Léa Girardet est comédienne. Elle a suivi la formation de l’ENSATT à Lyon auprès des metteurs en scène Christian Schiaretti, Alain Françon et Arpad Schilling et a mis en scène Festen d’après Thomas Vinterberg à sa sortie d’école. Elle a écrit Le Syndrome du banc de touche, sa première pièce.
Théâtre
Salle Michel Simon durée 1h À PARTIR DE 14 ANS
  • janvier
  • jeu 16 20h30
  • ven 17 20h30
  • sam 18 15h30
Accédez au calendrier des représentations en temps scolaire
Autour du spectacle
Au Musée National du Sport
Le Syndrome du banc de touche
© 2019 Centre Dramatique National Nice Côte d'Azur · Promenade des arts 06300 Nice
Tél 04 93 13 19 00 · Fax 04 93 13 79 60 · contact@theatredenice.org · Mentions Légales