Make Up 

Make Up

Conception & mise en scène Mathilda May

Avec Benoît Blanc, Bruno Gare, Arnaud Maillard, Mathilda May, Patrick Mazet, Dedeine Volk-Leonovitch

Tout comme ses spectacles précédents, Open Space ou Le Banquet, Mathilda May invite le spectateur à observer des humains contraints de cohabiter. Cette fois, c’est à travers une journée de tournage de film, vue depuis le car-loge maquillage. Derrière cette chronique ordinaire d’une journée de tournage, se cachent des émotions fortes et contradictoires. Dans un aller-retour entre le collectif et l’individuel, les spectateurs observent à la loupe, à la fois l’impossibilité et l’enchantement du vivre-ensemble.


L'INTENTION

Mon écriture scénique est née d’un mélange et d’un désir. Le mélange des différentes disciplines pratiquées (la musique, la danse, le jeu) et le désir de créer un langage multiple, hybride et décloisonné.
Le choix de ne pas utiliser de mots dans mes spectacles s’explique, entre autres, par l’envie de stimuler le spectateur en sollicitant son sens de l’observation, histoire de se connecter le plus directement possible les uns aux autres par l’immédiateté du ressenti. Travailler l’expression physique permet d’alterner la puissance narrative du moindre détail, et l’amplitude des grands mouvements dans l’espace scénique.
La présence de la musique et l’approche sonore sont les éléments moteurs de mon vocabulaire. Subtil ou imposant, le son exacerbe l’aspect comique, dramatique, angoissant ou absurde de certaines situations, redéfinissant la perception du réel.
Mon théâtre s’aventure dans l’infinie richesse du comportement humain, pour chercher à illustrer joyeusement à la fois l’impossibilité et l’enchantement du vivre-ensemble.
Mathilda May


LA PRESSE

Ici, personne ne parle, mais tout le monde communique et s’exprime avec son corps, ses tonalités drôlissimes. La salle rit, emballée. Nous aussi.
Catherine Schwaab, Paris Match

On rit beaucoup, mais pas seulement. Il y a une émotion latente, un questionnement sur le milieu du cinéma, ses faux-semblants, sa superficialité.
Nathalie Simon, Le Figaro

La rigueur de Mathilda n’a d’égal que le génie des six comédiens, qui chacun, ensemble et à leur tour, réalisent de véritables prouesses et nous offrent des moments savoureux.
Fou d’Art Blog




Décor Emmanuelle Roy Lumière Laurent Béal Son Guillaume Duguet Musique Sly Johnson Costumes Valérie Adda Assistant à la mise en scène Éric Supply
Production La Compagnie des 2M, Théâtre Marigny Coproduction La Comédie de Picardie, La Maison/Nevers - scène conventionnée Art en Territoire, Lawrence Organisations Avec le soutien de la Région Île-de-France Partenaires Carré Bellefeuille - Ville de Boulogne-Billancourt, Fondation Cultura, RFM, Charlotte Tilbury
©D.R.

Dates de représentation

mardi 10 octobre 2023
20h
mercredi 11 octobre 2023
20h
saison 2023-24
Théâtre
Salle de La Cuisine
Tout public à partir de 8 ans
Durée 1h30
Spectacle directement accessible au public sourd ou malentendant Spectacle directement accessible au public sourd ou malentendant
Spectacle accessible au public sourd et malentendant
Télécharger Programme de salle
Vous aimerez aussi...
  • Facebook
  • Instagram
  • Tiktok
  • X Twitter
  • Youtube
  • SoundCloud
  • Spotify